Intégration acoustique des préparateurs d’eau chaude sanitaire

installation acoustique chauffe eau

acoustique La RT 2012 à rendu obligatoire la mise en œuvre d’un recours à l’énergie renouvelable pour tout projet de maison individuelle neuf. Ce recours à l’énergie renouvelable est dans la majorité des cas constitué par la mise en œuvre d’un préparateur d’eau chaude thermodynamique.

Plusieurs modèles et techniques existent pour ce genre d’équipement. Nous détaillons ci-dessous des différents modèles de préparateurs existants ainsi que les modalités de mise en œuvre au regard de l’aspect acoustique.

Chauffe eau installation acoustique

Préparateur type split (exemple Atlantic Calypso split)

Ces préparateurs son constitué de deux paries distinctes :

  • Un ballon de stockage
  • Un groupe extérieur équipé du compresseur.

Le compresseur qui représente la partie avec les moteurs est positionné à l’extérieur du logement. Le ballon qui ne fait pas de bruit peut être positionné dans n’importe quel local du logement.  Avec cet équipement il faut trouver un endroit où positionner le groupe extérieur mais l’avantage est que son intégration acoustique ne présente aucune de contrainte.

 

Chauffe eau acoustique air extérieur ou ambiant

Préparateur gainé sur air extérieur ou air ambiant (Exemple : Calypso connecté VS 200l : 50 dB(A))

Dans ce type de préparateur le compresseur est situé dans la partie haute du ballon. Ce type d’équipement est plus bruyant et le choix de son emplacement dans le logement doit être fait au regard des niveaux acoustiques admissibles.

Ce type d’équipement peut être positionné (d’après le référenciel NF Habitat et Qualitel) :

  • Dans un cellier, débarras ou garage séparé d’une pièce principale ou d’une cuisine par deux portes
  • Dans un cellier, débarras ou garage séparé d’une pièce principale par une porte présentant un Rw+C≥35dB et une cloison séparative présentant un affaiblissement acoustique de Rw+C≥45dB
  • Dans un cellier, débarras ou garage séparé d’une cuisine par une porte présentant un Rw+C≥30dB et une cloison séparative présentant un affaiblissement acoustique de Rw+C≥40dB

Pour déterminer l’affaiblissement acoustique d’une cloison se reporter au tableau suivant :

affaiblissement acoustique de cloison

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>