Comment devenir jardinier-paysagiste?

le paysagiste dans l'architecture

Le métier de paysagiste n’est pas fait pour les personnes qui veulent un travail tranquille. Premièrement, cela demande une réelle passion pour la nature. Ensuite, il faut aussi avoir de bonne condition physique car c’est un métier qui demande de la résistance face aux caprices climatiques. Ainsi, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, le paysagiste doit toujours être capable d’exercer son métier. Que fait donc un paysagiste et comment en devenir un ?

Que fait un paysagiste ?

Par définition, un paysagiste est un professionnel des espaces verts. Il est en charge de faire l’aménagement d’un paysage, de mettre en valeur l’extérieur d’une maison, notamment les jardins ainsi que son environnement. Ainsi, on parle aussi d’aménagement paysager lorsqu’il s’agit du métier de paysagiste. Il lui incombe donc d’effectuer plusieurs travaux dans son métier Pour un projet d’aménagement paysager, il doit concevoir :

  • Le plan de terrassement.
  • Le plan esthétique du jardin à aménager.
  • La préparation du sol.
  • L’installation des différents éléments du jardin (fleurs, arbres, arbustes, éclairages…).

Au-delà de la partie technique, le paysagiste effectue également des tâches administratives. En effet, selon le projet, il est amené à travailler avec divers professionnels tels que des architectes paysagers comme on en trouve sur https://www.servypaysage.fr/, des urbanistes ou encore des ingénieurs. Ainsi, il lui est attribué :

  • L’établissement des documents administratifs relatifs au projet d’aménagement.
  • L’entretien des relations avec son réseau de partenaires.

En somme, le paysagiste est un « touche à tout » qui doit maitriser plusieurs compétences.

Quelles études ou formations suivre pour devenir paysagiste ?

Comme tout métier, devenir paysagiste nécessite de suivre des études ou des formations. Ces dernières sont accessibles avec le diplôme du bac.

Les études à suivre

Plusieurs études et formations sont possibles pour exercer le métier de paysagiste.

  • Au niveau terminal, il est possible de faire un bac pro AP ou aménagements paysagers.
  • Après le bac, il faut faire deux ans d’études pour avoir un BTSA aménagements paysagers.
  • En bac +3, le diplôme de licence pro aménagements paysagers : conception gestion entretien est accessible. A ce niveau, il est également possible de passer le bachelor d’assistant paysager ou de faire une licence pro gestion des organisations agricoles et agroalimentaires.
  • Au niveau bac + 5, il y a le diplôme d’Etat de paysagiste ou DEP qui est par exemple proposé par l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux ou de Lille, ou encore l’école nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois.

Les évolutions de carrière

Après des années d’expérience professionnelle, un paysagiste peut créer sa propre entreprise et peut gérer jusqu’à 10 personnes. Avec des formations complémentaires, un paysagiste peut également devenir un architecte ou un ingénieur paysagiste.

Les salaires d’un paysagiste

Le salaire d’un paysagiste varie selon son niveau de formation et de son statut. Mais en général, un paysagiste débutant peut toucher entre 1 500 et 2 500 €.

Quelles sont les qualités requises pour être paysagiste ?

Travailler dans l’aménagement paysager ou dans un projet d’architecture urbaine nécessite certaines qualités. Ainsi, un paysagiste doit :

  • Avoir un très bon relationnel étant donné qu’il travaille avec différents clients (particuliers, associations, entreprises…).
  • Avoir une très bonne connaissance des végétaux.
  • Etre minutieux et attentif aux besoins de ses clients.
  • Avoir un bon sens de l’esthétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>